Ruissellement

LA GESTION DES EAUX DE RUISSELLEMENT

Lors des pluies ou quand la neige fond, l'eau ruisselle sur les toits et dans les rues. Elle se charge en polluants qu'elle lessive du sol et elle rejoint ensuite le milieu naturel après un passage dans les fossés ou les égouts pluviaux.

 

Dans les milieux urbains, les eaux pluviales rejoignent le réseau d'égout s'il prend en charge à la fois les eaux usées et les eaux de pluie (on dit qu'il est unitaire).  Même lorsqu'un réseau pluvial existe, les drains de fondation sont souvent connectés au réseau sanitaire, amenant de l'eau claire vers les stations d'épuration. Au niveau des stations d'épuration, une augmentation trop forte des débits par temps de pluie ou de fonte des neiges peut provoquer des surverses. L'excédent d'eaux usées est alors rejeté vers le cours d'eau récepteur sans traitement.

 

Pour éviter la pollution des rivières par les eaux de ruissellement ou les surverses de stations d'épuration, il est impératif de prendre en charge les eaux de ruissellement dans des systèmes qui favorisent l'infiltration et la rétention des eaux pluviales.

 

On peut, par exemple : 

 

  • Installer un baril de récupération des eaux pluviales;

  • Ajouter un déflecteur à sa gouttière pour infiltrer l'eau dans son terrain, loin du drain de fondation;

  • Créer un jardin pluvial.

 

Pour en connaître davantage

sur les bonnes pratiques concernant le ruissellement

vous pouvez consulter notre

Consultez également

les résultats et les recommandations de l'étude sur les eaux de ruissellement réalisée en 2012-2013

reseau unitaire.png

Réseau unitaire

Les eaux pluviales et les eaux usées rejoignent le réseau sanitaire.

connexion gouttieres.png

Réseau pseudo-séparatif

Un réseau pluvial existe, mais une grande partie des eaux de ruissellement rejoint le réseau sanitaire (eaux usées).

reseau separatif.png

Réseau séparatif

Les eaux de ruissellement rejoignent le réseau pluvial, alors que le réseau sanitaire ne prend en charge que les eaux usées.