Association de la gestion intégrée de la rivière Maskinongé

48 rue Beausoleil, Ville Saint-Gabriel (QC) J0K 2N0

Tél : 450-752-4868

Fax : 450-752-9293

info@agirmaskinonge.com

     Lundi au vendredi 9h00-16h00

  

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2019 Tous droits réservés | Association de la gestion intégrée de la rivière Maskinongé

ALGUES BLEU-VERT

On les appelle algues bleu-vert, mais ce sont en réalité des bactéries. Elles sont parmi les organismes les plus anciens sur terre et sont donc naturellement présentes dans les eaux. Leur développement est favorisé par une disponibilité en azote, en phosphore, mais aussi par la lumière et la chaleur.

 

Les problèmes surviennent quand elles se développent en grandes concentrations. On parle alors de fleurs d’eau ou de blooms.

 

Visuellement, il existe plusieurs intensités de fleurs d’eau suivant la densité des cyanobactéries :

Catégorie 1 

Une fleur d'eau de catégorie 1 se caractérise par une faible densité de particules réparties de façon clairsemée dans la colonne d'eau

Catégorie 2a

Une fleur d'eau de catégorie 2a est caractérisée par une densité moyenne ou élevée de particules distribuées dans la colonne d'eau. Elle peut ressembler à une soupe au brocoli, à de la peinture, à une purée de pois et comporte parfois des agrégats (boules, flocons, filaments, etc.) rapprochés les uns des autres.

Catégorie 2b

Une fleur d'eau de catégorie 2b est caractérisée par une densité très élevée de particules en surface qui forment ce que l'on appelle une écume. Elle peut avoir été balayée par le vent puis avoir été entassée près du rivage. Une écume peut ressembler à un déversement de peinture ou se présenter sous la forme de denses traînées, de films à la surface de l'eau ou de dépôts près de la rive ou sur cette dernière. 

Lorsqu’une fleur d’eau de catégorie 2a ou 2b est déclarée, le ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques vient faire des prélèvements afin de déterminer en laboratoire la densité des cyanobactéries et de détecter la présence éventuelle de toxines.

Risques pour la santé

Les cyanotoxines sont sécrétées par certaines cyanobactéries. Il en existe différent types, en fonction de leur effet : toxicité pour le système nerveux, le foie ou certains autres organes, ou choc septique. Au-delà de 20 000 cellules détectées par millilitre d’eau, une interdiction de santé publique peut s’avérer nécessaire, surtout si on retrouve des cyanotoxines dans le prélèvement.

 

Dans tous les cas, la présence de cyanobactéries doit amener certaines précautions :

 

Vous pouvez vous baigner et pratiquer des activités nautiques et aquatiques dans les secteurs d’un plan d’eau où vous ne voyez pas d’algues bleu-vert. Par contre, dans les secteurs où vous en voyez ou à proximité de ces secteurs, évitez la baignade, le ski nautique, la planche à voile, la plongée, le kayak et toute autre activité nautique ou aquatique pouvant vous amener à entrer en contact directement avec la fleur d’eau ou l’écume d’algues bleu-vert. Évitez de porter vos mains à votre bouche après avoir touché aux algues bleu-vert ou à un objet ou à un animal qui est entré en contact avec elles (ex. : bottes, coque du bateau, pagaies, etc.). Lavez-vous les mains dès que possible. Les jeunes enfants sont particulièrement à surveiller, puisqu’ils sont plus susceptibles de jouer avec les fleurs d’eau ou l’écume. Ne laissez pas vos animaux domestiques boire l’eau contenant des algues bleu-vert.